Calendrier Musictrad en Ile de France

Vous pouvez cocher plusieurs cases pour filtrer les catégories que vous souhaitez consulter
Concerts / Soirées Bal / Fest Noz / Baleti ... Animations / Spectacles / Contes Festivals / Rencontres Stages / Ateliers
Resultat de la recherche : 24 Fiche(s)  [1] [2]
 
le samedi 29 avril 2017 à 75 PARIS  
 
Thierry LECOCQ, propose un Workshop de violon, tous niveaux
à l'USA fondation, Citée Universitaire, Boulevard Jourdan Paris 14
renseignements:
> sawmill.sessions@gmail.com
le dimanche 30 avril 2017 à 75 PARIS  
 
Thierry LECOCQ, propose un Workshop de violon, tous niveaux
à l'USA fondation, Citée Universitaire, Boulevard Jourdan Paris 14
renseignements:
> sawmill.sessions@gmail.com
le vendredi 5 mai 2017 à Ris Orangis  
 
FESTIVAL DANS’ART CAPOEIRA avec Claudio Basilio et ses invités:
Le Festival « Dans’Art Capoeira » propose différents stages et temps d’échanges qui s’adressent à tous les niveaux, associant la capoeira à d’autres disciplines artistiques. Le festival aboutit à une cérémonie, dans laquelle sont baptisés les nouveaux, et qui permet aux anciens de passer les grades (remise de ceintures par les Maîtres Capoeiristes brésiliens).
Cette année, le Festival 2017 proposera une création artistique de la Cie Claudio Basilio intitulée « Membros », organisée en partenariat avec « le Plan », qui accueille à cette occasion les artistes en résidence.

Samedi 6 mai 2017 au Plan (1 Avenue Louis Aragon, 91130 Ris Orangis) - 20h30 Concert spectacle « Membros » de Claudio Basilio et soirée dansante avec DJ D.Vyzor

Créée en 1996 à Boulogne-Billancourt, la compagnie de Claudio Basilio confronte la capoeira à d’autres disciplines comme le tango et le hip-hop, tout en revisitant les danses moderne et contemporaine. Chantre de la diversité, le natif de Rio offre une nouvelle création avec huit musiciens danseurs chanteurs, inspirée des musiques traditionnelles brésiliennes, du jazz, du rap et du funk. Une nouvelle et superbe façon d’honorer l’héritage africain du Brésil.
N’écoutez pas son nom ! Non, Fabricio D. Vyzor ne divise pas. Bien au contraire, le DJ brésilien installé à Londres, fait s’embrasser les continents aux sons d’une électro festive descendue des favelas et des meilleurs clubs de son pays. Samba, électropicale, baile-funk… tout le carnaval de Rio tient dans le sac en fusion de D. Vyzor.

Tarifs unique : 4,5€ / 8€ / 10€

Téléphone
01 69 02 13 20
Email
mjcris@mjcris.org
le vendredi 12 mai 2017 à 75014 paris  
 
La soirée d’ouverture de la fête de la Bretagne à la Mission Bretonne (22 rue Delambre 75014 Paris) marquera les liens indéfectibles qui existent entre la Bretagne et le Quebec. Des contes bretons en passant par le chant gallo, nous traverserons l’atlantique pour partir à la découverte du merveilleux répertoire chanté, à la fois si proche du notre et si différent du groupe “Zigue” (Claude Methe et Dana Whittle)

Entrée: 20h30

Tarif: Participation libre





C’est depuis 1992 que Claude Méthé et Dana Whittle jouent, composent et partagent tout dans la musique. Mariés dans la vrai vie (depuis plus que 20 ans), ils sont tous les deux chanteurs et auteur-compositeurs débordant de créativité et d’amour pour le style de musique qu’ils font ensemble, basé principalement sur les racines traditionnelles du Québec. Zigue est composé d’ingrédients complémentaires : le jeu crû, poignant et authentique de Claude est « matché » avec une rare précision par l’accompagnement de sa « copine » de deux décennies. Dana est une joueuse dotée d’un rythme sûr et d’une voix puissante. Ensemble, c’est une vraie magie telle qu’on la retrouve uniquement dans les familles musicales, puisque leurs enfants ont également suivi la même voie.

Né à Québec, Claude Méthé, violoneux-chanteur-mandoliniste-guitariste roule sa bosse depuis plus de vingt ans dans le monde de la musique traditionnelle québécoise. Violoneux autodidacte, il s’inspire dans son jeu d’un style observé en particulier dans la région de Lotbinière, près du fleuve St-Laurent où il a vécu pendant 18 ans. Claude a été membre de plusieurs formations musicales dont le légendaire Rêve du Diable qu’il a fondée en 1974 avec Gervais Lessard (gagnant d’un Félix pour le Meilleur album trad en 1983). Le groupe est souvent crédité avec la nouvelle renaissance de la musique trad au Québec. Claude est aussi connu pour son travail avec d’autres groupes trad, incluant Manigance, Ni Sarpe Ni Branche, Entourloupe, Jeter le Pont et Dentdelion, avec qui il a joué autant au Canada, en Europe qu’aux Etats-Unis. Ses interprétations apparaissent sur au moins une douzaine d’enregistrements dont la trame sonore du film « CRAC », réalisé par Frédéric Back et récipiendaire d’un Oscar à Hollywood (une de ses compositions figure comme thême). Connu pour sa voix chaleureuse et texturée, Claude a recueilli au fil des ans et des veillées un répertoire impressionnant de chansons traditionnelles provenant des quatre coins du Canada-français. Claude est l’héritier du répertoire de son mentor et cher ami, le violoneux Aimé Gagnon de Lotbinière, décédé en 1997.

Dana Whittle
Guitare, voix, podorythmie
Une compositrice, chanteuse, guitariste, contrebassiste et podorythmiste, Dana offre aux amateurs de musique une perspective culturelle unique, un amalgame de ses racines folk-roots de la Nouvelle Angleterre, transplantées au coeur de la scène musicale trad du Québec. Parallèlement a son implication dans le milieu trad, elle a developpé un répertoire des ses propres compositions qui comprend des créations en anglais et en français, reflétant ainsi sa réalité de tous les jours vivant dans une famille québécoise francophone. On peut entendre ses compositions our « récompositions » (vielles chansons réinventées) jouées ou endisquées par les artistes dont Les Poules à Colin, l’accordéoniste Stéphane Landry, Steve Gillette & Cindy Mangsen et Robert Resnick. Issue d’une famille qui chantait beaucoup – sa grand-mère a chanté avec l’Opéra Métropolitain de New-York et a enregistré sur l’étiquette de disque Okeh – à l’âge de 12 ans, elle chantait dans un groupe folk, en faisant des tournées dans Nouvelle-Angleterre – et elle a continué ses débuts sur la scène à l’école avec des rôles principales dans la distribution. Au collège elle a passé plus de temps derrière sa guitare que derrière son bureau, en jouant dans les bars, clubs et « coffeehouses » dans la région (NY).


Dès l’âge de 17 ans, Dana était performeur soliste ainsi que membre de plusieurs groupes roots qui se produisait en Nouvelle-Angleterre, dans l’état de New-York et à Atlanta en Georgie où elle a habité pendant sept ans (Rolled Oats, Phenidone, Girlfriends). Commençant en 1985, on l’entend comme accompagnatrice et chanteuse avec les artistes vermontois Elizabeth Von Trapp et Patti Casey. Dans les années ’90, son amitié pour la regretté Martha Pellerin la mène a former le groupe Jeter le Pont qui a connu un succès indéniable de part et d’autre de la frontière, et le groupe a enregistré deux albums. Fin 1994 nait le duo Dentdelion (Méthé-Whittle) et un premier album. A la suite de son installation au Québec, Dana joue aussi avec la chanteuse-gigueuse Tess LeBlanc (2000-2002). Par la suite se sont ajoutés à Dentdelion : Denise Levac, son fils Colin Savoie-Levac et la fille de Claude et Dana, Béatrix Méthé. Dentdelion a fait nombreux de festivals et concerts du 2006 au 2014 et joue toujours ensemble, en fonction des obligations des jeunes musiciens du groupe, qui de leur côté, ont formé « Les Poules à Colin ».
le samedi 13 mai 2017 à 75006  
 
Concert Bombarde et Orgue avec la Kerlenn Pondi à l'église Notre Dame des champs en hommage à L'abbé Cadic, grand collecteur et fondateur de la Paroisse Bretonne à Paris à 20h.

Participation libre.

François Cadic, originaire de Noyal-Pontivy (Morbihan), proche de Pontivy, crée, en 1897, la paroisse bretonne de Paris à Notre-Dame des Champs.

L’association comptera jusqu’à 40 000 personnes, avec centre de culte, foyer d’accueil et office de placement, et en 1899, il en fonde la revue du même nom qui apporte de nombreuses informations utiles aux Bretons de la capitale et aussi des légendes propres au pays de Vannes.

Ici même, il protège et oriente les bretons qui arrivent par trains entiers tenter leur chance à Paris. La première mission est de donner des cours de français car la majorité d’entre eux ne parlent pas français. Ensuite il propose un abri pour éviter aux bretons de rester dans la rue dans des conditions misérables et de céder, par pauvreté, aux dangers de la capitale.

Il est journaliste dans l’âme et signe en 1899 et en 1900 quelques articles dans L’Ouest-Éclair, journal créé en 1899 par l’abbé Trochu. Mais c’est surtout dans le journal “La Paroisse Bretonne de Paris”, qu’il crée en avril 1899, que son talent va s’exprimer.

Il a écrit de nombreux ouvrages sur la Bretagne, rassemblant ses contes et légendes, et il est considéré, à l’image de Luzel, comme un des meilleurs collecteurs de la tradition orale de Basse-Bretagne, recueillant plus de 200 contes et légendes et 150 chansons.

Quelques années plus tard, l’alliance de la bombarde, instrument emblématique et unique au monde qu’on ne retrouve qu’en Bretagne allait être allié à l’orgue … à Pontivy notamment grâce aux encouragements de l’abbé Blanchard.



La Kerlenn Pondi est l’institution culturelle de la ville de Pontivy. Cette association regroupe 350 adhérents : elle propose des cours de breton, de broderie, des cours de danse, un ensemble chorégraphique appelé cercle, et 3 orchestres de musique traditionnelle : Le bagadigan, le petit orchestre pour les jeunes apprenants au département de musique traditionnelle de Pontivy, le bagadig : un orchestre plus confirmé et enfin le BAGAD : Parmi les meilleurs de Bretagne depuis longtemps et qui a remporté un titre de champion de Bretagne en 2001.

Le pupitre de bombardes de Pontivy fait partie des meilleurs de Bretagne. Les particularités du style, du terroir, du caractère musicale unique dans cette région donne aux sonneurs de bombarde une virtuosité au service de la musique du pays de Pontivy.

La danse de Pontivy est le laridè-gavotte, danse compliquée et exigeante qui est la plus rapide de Bretagne sur environ 150 danses différentes !

Le pays de Pontivy regroupe également un grand nombre de chapelles… et toutes ses chapelles ont leur propre cantique ! Les bombardes de Pontivy ont réalisé un concert entièrement consacré aux cantiques des saints de chaque chapelle de la région.



Le concert bombardes et orgue a été présenté en novembre 2016 à la basilique de Pontivy et a remporté un franc succès, proposant des moments de joie et d’émotions où certains se sont souvenus des paroles en breton chantées à pleine voix.

Nous écouterons ici des cantiques publiés par l’Abbé Cadic… dont nombreux sont des airs de danse.

Nous espérons attirer votre attention sur le caractère inédit à Notre-Dame des Champs et le travail de mémoire que nous faisons autour de l’abbé Cadic et des airs qu’il a collecté. Un hommage fait autour de l’abbé mais aussi de l’église qui conserve un lien toujours aussi précieux avec la Mission Bretonne, qui fête ses 70 ans cette année, et les Bretons de Paris.

Voici un article sur la qualité de la prestation de la Kerlenn Pondi au championnat des sonneurs de février dernier. Ils ont terminé 6ème sur quinze.

Ci-dessous vous trouverez l’article du Ouest France parlant de l’évènement :
Le bagad de Pontivy finit sixième au championnat des sonneurs

http://www.ouest-france.fr/bretagne/pontivy-56300/le-bagad-de-pontivy-finit-sixieme-au-championnat-des-sonneurs-4799514
le dimanche 14 mai 2017 à 75014  
 
Projection du film sur le fest-noz ‘Une nuit en Bretagne, de Sébastien Le Guillou.

Film de 52min, bilingue Français-Breton, sous-titré

Suivi d’un débat avec le réalisateur, Sébastien Le Guillou.

Puis un fest-deiz à 17h.

Rendez-vous à 15h

A la Mission Bretonne, 22 rue delambre, Gratuit.



« Une nuit en Bretagne », le film de Sébastien le Guillou porte un regard singulier sur le fest-noz en tant que réalité culturelle d’aujourd’hui. Le réalisateur parvient à restituer la complexité de ce phénomène, récemment promu au rang de joyau du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, grâce à une remarquable relation de confiance tissée avec les personnages de son film. Notoires ou anonymes, ils se livrent sans fard et transmettent leur vision du fest-noz, avec une grande sincérité, parfois un brin d’amusement mais toujours avec beaucoup de passion.

Au détour d’un cours de danse improvisée ou d’une réflexion sur l’évolution sociologique des publics, le réalisateur parvient à capter les confidences de tel chanteur, musicien ou danseur, sur la part de rituel et d’inédit que contient chacune de ces fêtes de nuit. Et c’est là que réside le mérite essentiel du film : nous donner à voir, par son art de la mise en scène et sans recours aux archives, une pratique culturelle qui a su se réinventer et s’adapter depuis plus d’un demi-siècle en Bretagne, au gré des évolutions sociales et politiques.

Les images de Sébastien le Guillou nous en proposent un point de vue assumé qui ouvre à la discussion et fournit quelques clé essentielles pour débattre ensemble de ce que nous voulons faire de cette pratique culturelle vivante, aujourd’hui et pour demain.

Un nozvezh e Breizh, gant Bastian Gwilhou

Ur sell lemm ha bev war ar fest-noz hirie an deiz a vez kinniget demp gant Bastian Gwilhou en e film « Un nozvezh e Breizh ». A-dra-sur e vo santet gant an arvesterien an darempred gwirion a zo bet skoulmet gant kement tudenn a weler er film, kanerien.ezed, danserien.ezed, ha muzisianed. Lod anezhe brudet-mat, lod all pas kement met gant an holl anezhe vez dispaket o soñjoù didro hag entanet, war pezh a ra burzhud ar gouelioù poblek-se bet enoret nevez zo gant UNESCO : ul liamm gant ar sevenadur a-gozh, gwriziennet don e sevenadur ar bobl sur-mat, met un digarez da gaout ha da reiñ plijadur ivez o vont gant red an amzer hag ar vodernelezh. Un utopienn anat dec’h : deomp d’e lakaat da vevañ.
le dimanche 14 mai 2017 à 75014 paris  
 
Randonnée contée chantée de 10h à 12h

Dans des lieux verdoyants du 14ème arrondissement tous aussi agréables les uns que les autres, des conteurs vous entraînerons dans un monde peuplé de personnages tout droit sortis de leurs imaginaire breton et celtique. .
Vous cheminerez de l’un à l’autre entraînés par une bande de chanteurs qui vous inviterons à donner de la voix avec eux dans les rues du 14ème.

Ce sont 2 heures de dépaysement total en plein coeur de Paris qui vous attendent.
Une belle matinée en perspective au travers de 2 traditions bretonnes, le conte et la randonnée chantée.
Nous vous proposons, pour ceux qui le souhaitent, de terminer cette ballade par un repas type “auberge espagnole” à la mission bretonne.
Inscription à l’accueil de la Mission ou à contact@missionbretonne.bzh
Départ 10h – retour 12h, la Mission Bretonne – Ti ar Vretoned 22 rue Delambre 75014 Paris

6 euros sur inscription auprès de l'accueil de la Mission
le lundi 15 mai 2017 à BAGNEUX (92)  
 
Atelier danse avec La Cascade
19h30 à 21h30 - Foyer René Cros - 5 rue de Robinson
Détails : http://groupelacascade.blogspot.fr/2011/09/rendez-vous-danse-du-lundi-bagneux.html
le lundi 15 mai 2017 à 75014 paris  
 
Le vélo-photo de Madame Yvonnes
19h-22h Gratuit à la Salle des fêtes de la Mairie du 14ème arrondissement de Paris.


La soirée sera animée par un représentant de l’Association La Compagnie Papier Théâtre de Vieux Marché (région de Lannion-Plouaret, dans le Trégor), qui a restauré et mis en valeur les photos de “Madame Yvonne”.
Toute une série de photos de Madame Yvonne y sera projetée, permettant d’aborder différents thèmes : qui était Madame Yvonne, son histoire, les photographies qu’elle a prises, comment elles ont été retrouvées des années après, leur restauration et numérisation, les projections qui ont été réalisées dans tout le Trégor.
Une soirée interactive et pleine d’émotion !

MADAME YVONNE

Photographe ambulante, « Madame Yvonne » a sillonné les cantons du Trégor avec son vélo pendant 40 ans. De 1913 à 1952, sur un rayon de 40 kms autour de Plouaret, elle est allée photographier sur demande les enfants, les familles, les mariages, les battages, les fêtes, les communions, les soldats, les morts, jeunes et vieux.

Née en 1878, Yvonne Kerdudo est montée à Paris pour travailler. A travers différentes rencontres, elle est venue à la photographie, a été formée par les frères Lumière dans les premières années du Xxème siècle. Revenue sur son territoire de naissance vers 1911, elle s’est installée à son compte à Plouaret et a travaillé jusqu’à 1952, deux années avant sa mort en 1954.

Figure emblématique du canton, « Madame Yvonne » est connue de tous les anciens et beaucoup de ses clichés trônent encore dans les salles à manger de tous les villages autour de Plouaret.



L’AVENTURE DU VÉLO-PHOTO

C’est lors du projet « mémoire gravée » mené par la Compagnie Papier Théâtre de 1998 à 2001 que l’existence des archives nous a été révélée. Sans pour autant avoir la possibilité d’y accéder.

En 2005, une de ses petites nièces, en possession de ses archives, nous a contacté. La Compagnie Papier Théâtre fait alors l’acquisition du fonds Yvonne Kerdudo, constitué de 13.200 plaques de verre au gélatino-argentique, stockées dans le grenier de la photographe pendant plus de 50 ans. Plus de la moitié de ces deux plaques est à deux vues. C’est donc plus de 20.000 photographies, et un fond « muet », qui constituent notre base de travail. Les plaques ont subi peu d’altérations et c’est un véritable trésor que nous redécouvrons avec passion.

Pour accomplir les différentes étapes techniques (nettoyage, numérisation, optimisation, catalogage et archivage), une équipe de bénévoles s’est constituée et a été formée aux techniques de conservation. Après trois ans de travail assidu, l’ensemble du fonds a été sauvé.
Des séances de projections publiques des rencontres, auprès des anciens ayant connu la photographe et auprès des familles possédant des tirages, ainsi qu’une publication d’une photo dans l’hebdomadaire Le Trégor, sont mises en place pour poursuivre le travail de datation et d’identification (voir quelques photographies à identifier).

Ce projet de valorisation d’un patrimoine historique et culturel, soutenu par des fonds publics, contribue au développement de notre territoire rural.
le mardi 16 mai 2017 à 75014  
 
Projection de Glenmor l'éveilleur de Philippe Guilloux

Rendez-vous 19h à la salle des fêtes de la Mairie du 14ème, 12 rue Pierre Castagnou - Gratuit -

Projection à la salle des fêtes de la Mairie du 14ème

Un documentaire de Philippe Guilloux sur le personnage le plus emblématique de la Bretagne.

En breton, glen c’est la terre, mor c’est la mer.
Deux mots qui symbolisent la Bretagne.
Deux mots réunis dans le nom de scène de celui aui a indiscutablement redonné aux Bretons la fierté de leurs origines et de leur identité.

Chanteur engagé, pourfendeur du centralisme, militant infatigable de la cause bretonne, il était avant tout barde – seul titre qu’il revendiquait – auteur et interprète de textes d’une profonde sensibilité et de pur poésie.
Il était aussi un homme simple, avec ses qualités et ses défauts.

Suivi de débats, chant et table ronde.
le samedi 20 mai 2017 à 92140  
 
Les Folies Danses, grand bal multiculturel organisé par les Amis de Tsuica : danses des Balkans, africaines, maghrébines, orientales, portugaises, flamenco, danses françaises, hip hop, zumba, kizomba. Salle des fêtes place Hunebelle, de 17h30 à 1h du matin. Entrée libre. Contact 09 62 19 26 78 www.foliesdanses.fr
le samedi 20 mai 2017 à 75014 paris  
 
FEST-NOZ de 19h à 2h à la salle des fêtes de la Mairie du 14ème
Subtil mélange de traditionnel et modernité avec un grand repas breton sur le parvis de la mairie.
FLEUVES
MENNETEAU-LANGE
BROU/HAMON
VEILLON/RIOU
BARON/CASTIES
LE BOURSICO/COTTET
PLIJADUR ORCHESTRA
Bar à la Salle des fêtes de la Mairie du 14ème
A l’extérieur: Grand repas, ouvert dès 19h

8 € en prévente
10€ sur place
le samedi 20 mai 2017 à Nogent sur Marne (94)  
 
Bal Folk avec "Mazurcade"
9 musiciens trad feront vibrer le parquet de la Salle Emile Zola
46 Bd de Strasbourg à Nogent sur Marne à partir de 20h30

Contact : Félix 06 86 66 35 34
web: www.mazurcade.fr
le samedi 20 mai 2017 à 75014  
 
Place Jacques Demy et Square Ferdinand Brulot - Gratuit

La grande journée du 20 mai 2017, l’apothéose d’une semaine extraordinaire sous le signe de la Bretagne.


A partir de 12h sur la place Jacques Demy et Square Ferdinand brunot

Grand marché Breton d’artisans et de producteurs ( huîtres, crêpes, créateurs seront présents…)

Exposition photo des 70 ans de la Mission Bretonne le long du Square Ferdinand Brunot





14h30 – 17h30 atelier peinture aquarelle sur le parvis de la Mairie



Fest-deiz,- concerts, avec la présence de certains musiciens du fest-noz du soir, Fleuves, Brou/Hamon, Plijadur Orchestra…



12h – 13h30 Concours de sonneurs pour le trophée Le Guennec/Le Bouc



15h Présentation danse enfants



17h Présentation Dañserien



– Venez découvrir les pas de danse au son des musicens



Initiation à la langue bretonne

“Initiation au breton. Des séances de 30 minutes environ pour apprendre par un dialogue facile et basique quelques premières phrases de breton. En petits groupes de 8-10 personnes. Pas de prise de tête et encore moins de grammaire mais un jeu avant tout.” Plijadur evit an holl !”, du plaisir pour tous ! Avec des informations sur les différents moyens et méthodes pour apprendre le breton à Paris.

Et le meilleur de chaque séance gagne une consommation à la buvette. A commander en breton !”

Jeux bretons dans le Square Ferdiant Brunot



15h30 : Initiation à la danse, square Ferdinand Brunot

17h : Contes pour enfants au Square Ferdinand Brunot avec le spectacle de l’Improviconteuse: la Croqueuse de mots



Conférences à la salle polyvalente de la mairie du 14ème

– 14h30- 16h : Ils ont fait la Mission Bretonne : l’abbé Gautier et le père Quémener

Deux figures de prêtres : l’abbé Elie Gautier fondateur en 1947 la Mission Bretonne et l’abbé François le Quéméner à qui reviendra le dur travail de poursuivre l‘action entreprise tout en l’inscrivant dans un monde en profonde évolution

Conférence-Débat animée par Françoise Le Goaziou. Café et lichouseries offerts.


– 16h30 – 18h : Une petite histoire de langue bretonne et de ses secrets.

Présentation de la langue bretonne, son histoire, ses spécificités, ses charmes et… ses difficultés. A travers des illustrations précises qui montrent à quel point le breton est une langue originale et souvent… surprenante. Un point aussi sur sa situation actuelle et son avenir. On vous expliquera aussi comment on peut apprendre aujourd’hui le breton en Ile de France, les cours, internet, les radios… Le but est de donner envie d’aller plus loin et d’apprendre cette belle langue.

Conférence-Débat animée par Hervé Saliou







Pôle enfants:

Tuatha pen bazh ( 30 min)

Cours d’aquarelle (30 min)

15h30 : Initiation à la danse, square Ferdinand Brunot

17h : Contes pour enfants au Square Ferdinand Brunot


http://www.missionbretonne.bzh/10723/grande-journee-festive-marche-fest-deiz/


le dimanche 21 mai 2017 à Chatou (78)  
 
Bourrées d’Aubrac
stage animé par Denis Mercader
de 11h effectives à 18h30
Dominique Paris à la cabrette
et avec Christine et Francis Donnard
______
Différentes formes chorégraphiques
Bourrées à nombre variable de danseurs
Posture, variations, personnalisations
______
Tarifs : 20€ stage + 10€ adhésion à la MPT
Inscription préalable : MPT Chatou, 0130711373 ou chris.hugues@free.fr / 0652513138
Inscription sur place à partir de 10h30
MPT 105 rue du général Leclerc 78400 Chatou
Apporter de quoi partager pour déjeuner et goûter
le mardi 23 mai 2017 à Paris  
 
Duo Montanaro

La nouvelle exploration de Baltazar Montanaro-Nagy et Miquèu Montanaro est une suite de dix pièces instrumentales rigoureusement écrites, intégrant des plages de dialogues improvisés, des inventions spontanées et des digressions aventureuses sur tous ces lointains qui peuplent leur imaginaire.

Ki en Hongrois désigne l’extérieur. Mais c’est aussi: Qui. Qui sommes nous ? Nous nous interrogeons musicalement sur nous-mêmes et nous questionnons le monde qui nous entoure, son chant et ses cris.

Avec Miquèu Montanaro (Flûtes, Galoubet Tambourin, Guimbarde, Fuljara, Dvojnica) et Balthazar Montanaro-Nagy (Violon et Violon Baryton), laissez-vous emporter par le duo mardi 23 mai.


Studio de l'Ermitage
8, rue de l'Ermitage,
75020 Paris

Plus d'infos sur http://www.compagnie-montanaro.com/agenda-des-concerts-compagnie-montanaro/
le dimanche 11 juin 2017 à PARIS (75)  
 
Fest-deiz de soutien à Dañserien Pariz
Dimanche 11 juin 2017
15h à 20h
A la Mission Bretonne 22 rue Delambre 75014 Paris
Entrée 8 euros
Bar, gâteaux, tee-shirts
Programmation en cours
le samedi 17 juin 2017 à Breuil Bois Robert (78)  
 
Bal folk avec Tradiv'Air et scène ouverte

Bal à partir de 21h
Ou 19h30 avec un plat et une boisson à partager

Lieu : Salle Laudates 11 rue du Carrefour 78930 Breuil Bois Robert

Inscription pour la scène ouverte auprès de Floriane
tel : 06 67 65 71 96

Page perso : http://tradivair.free.fr
le lundi 19 juin 2017 à BAGNEUX (92)  
 
Atelier danse avec La Cascade
19h30 à 21h30 - Foyer René Cros - 5 rue de Robinson
Détails : http://groupelacascade.blogspot.fr/2011/09/rendez-vous-danse-du-lundi-bagneux.html
le samedi 1 juillet 2017 à Herblay 95220  
 
Bal folk entrée libre , auberge espagnole , avec Les Musiciens de la Ronde d'Herblay, Thierry et Roger Balabau, Les Luscines, et Gwaremm .
Valses, scottisch, mazurka, danses d'Autriche, bourrées berrichonnes, danses bretonnes ...
Pages :  [1] [2]